Languages

international

Non seulement, notre mouvement DISOP est depuis 1974-1975 membre fondateur de l’Association Internationale des Mouvements Familiaux de Formation Rurale (AIMFR), dont le siège est à Paris, mais il est également fondateur en 1980 de l’ASBL Solidarité Internationale des Mouvements Familiaux de Formation Rurale (SIMFR). SIMFR est depuis 2006 intégré dans la structure et le fonctionnement de DISOP, et a pour mission de fournir « l’assistance technique » aux projets ayant trait à la formation en milieux ruraux et plus spécifiquement aux formations qui allient théorie et pratique selon la méthodologie de l’alternance.


Aussi, le Président de DISOP, Aimé F. Caekelbergh, participe-t-il très régulièrement depuis plus de 20 ans en tant que représentant de l’AIMFR et de DISOP au Conseil et à l’Assemblée Générale du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC) à New York. Agissant sous l'autorité de l'Assemblée générale, le Conseil Economique et Social coordonne les activités économiques et sociales du système des Nations Unies. Instance suprême pour l'examen des questions économiques et sociales internationales et la formulation de grandes orientations, il joue un rôle central en encourageant la coopération internationale pour le développement. Le Conseil tient par ailleurs des consultations avec les organisations non gouvernementales (ONG), maintenant ainsi un lien indispensable entre l'ONU et la société civile.


Le Président Caekelbergh est également le représentant de l’AIMFR et de DISOP auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) à Rome.

Cette participation de DISOP durant de longues années à la vie internationale dans certaines institutions-clés a permis à notre organisation de recueillir des informations utiles et une documentation riche sur les réflexions et les travaux de recherche menés dans le monde et canalisées via lesdites organisations internationales. Du reste la bibliothèque fournie et bien actualisée de DISOP en est la preuve manifeste. Plus concrètement, cela signifie également que DISOP prend part en moyenne deux fois par an aux assemblées de la FAO à Rome, et au minimum une fois l’an à celle de l’ECOSOC à New York. Toutes deux sont des Think Tanks essentiels pour réfléchir à une vision future et durable de notre monde. Pour DISOP c’est dès lors un privilège de pouvoir à la fois bénéficier de cette source de réflexion précieuse et y contribuer.

Enfin, une autre institution internationale, fort différente mais non moins importante, dont DISOP se sent très proche est l’Institut International Jacques Maritain à Rome. En 2010, cet institut a fêté son 35ème anniversaire. L’IIJM a été pour notre organisation une source nourricière fondamentale quant à notre vision philosophique, celle qui sous-tend toutes nos activités. La philosophie qui fonde l’action de DISOP est en effet celle du personnalisme. Le personnalisme est une philosophie de vie, née après la Grande Guerre, mais qui a surtout pris corps et vie après la Seconde Guerre Mondiale. Elle s’enracine principalement dans une vision chrétienne de l’homme et de la société ; parmi les grands penseurs qui ont contribué à sa naissance, son développement et son rayonnement, citons Emmanuel Mounier, Jacques Maritain bien sûr, Paul Ricoeur, etc. C’est en elle que DISOP a su ancrer ses conceptions majeures quant à son engagement en faveur d’une solidarité internationale et d’une coopération au développement qui soit durables. Pour plus d’informations sur l’IJJM, n’hésitez pas à consulter son site internet à l’adresse: http://www.maritain.org. L’IIJM publie également chaque trimestre la revue « Notes et Documents – Pour une recherche personnaliste ».

© 2018 Disop VZW • Spastraat 32 • 1000 Brussel • +32 2 230 29 25 • BE0409.331.882 • login