Languages

Nos projets dans le monde

La formation est pour DISOP un moyen-clé par lequel elle promeut le développement durable des populations plus vulnérables dans certains pays en développement. Elle est au cœur des activités de notre organisation. En 2014, DISOP a initié, développé ou poursuivi plus de 100 partenariats dans une vingtaine de pays.

La réussite des projets de DISOP se mesure principalement à l’aune de trois critères :

• l’accès des familles dans les régions défavorisées à une formation générale et professionnelle de qualité ;
• l’amélioration de l’environnement social, économique, culturel, écologique et politique des familles bénéficiaires afin de permettre entre autres l’accès à l’emploi ;
• le soutien d’organisations et réseaux de proximité, efficaces, bien gérés et viables, auxquels les familles peuvent avoir accès.

L’employabilité accrue des personnes soutenues est un objectif structurel majeur dans les programmes de DISOP. C’est pourquoi, comme nous l’avons déjà souligné dans le chapitre consacré aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, nos interventions d’appui visent principalement à :

• augmenter les revenus de l’agriculture familiale et durable (formation professionnelle agricole en alternance, promotion de la production et de la commercialisation de produits locaux – agricoles, de la pêche, artisanaux -, programmes de plantations d’arbres et de gestion durable des forêts) ;
• développer des micro-entreprises (formation à la gestion de micro-entreprises, accès aux microcrédits, promotion de la femme et de micro-entreprises gérées par les femmes) ;
• permettre aux personnes d’accéder à de meilleures conditions d’emploi et à un niveau de vie digne (programmes de construction de maisons, programmes de formation, capacité des familles défavorisées à envoyer leurs enfants à l’école grâce aux emplois créés). 

A côté de ces problématiques socio-économiques majeures, DISOP intervient également dans d’autres secteurs, tels que celui de la santé ou de la protection de l’enfance et de la jeunesse. A chaque fois toutefois, elle y déploiera son point fort – la formation – et cherchera à développer des solutions durables au profit des bénéficiaires de ses interventions.

En 2014, quelque 60.000 familles ont directement bénéficié des actions de DISOP, soit par le biais de la formation, soit par celui de l’assistance technique dans la gestion de leur micro-entreprise ou de leur ferme, soit par l’accès au crédit et à l’épargne, soit par les programmes d’amélioration de l’habitat et des structures de base (égouts, eau potable, chemins d’accès, etc.).

Au niveau agricole, DISOP met l’accent sur des projets de sécurité alimentaire et de développement durable : reboisement et gestion forestière, lutte contre l’érosion des sols, gestion durable des richesses naturelles, agriculture organique, etc.

Mais les projets de DISOP portent également une attention particulière à l’organisation de la population et à l’accès aux services et politiques publics. C’est un axe transversal à la toute grande majorité des projets de notre organisation. Les résultats sont très significatifs et palpables, bien qu’ils ne soient pas faciles à quantifier en quelques lignes.

Soulignons enfin que l’amélioration de la condition de la femme est également un axe prioritaire dans de très nombreux projets de DISOP, dont certains ne sont du reste axés que sur les femmes. Les impacts sont à cet égard très nets dans toutes nos actions d’accès au crédit et dans la participation active des femmes dans les organes de décision des organisations communautaires que DISOP soutient. Notre organisation attache une grande importance à la question de la promotion de la femme, qui souvent, dans de nombreux pays, est ou peut être le moteur d’un redéploiement social et économique crucial.

Les sept grands domaines d’intervention de DISOP sont :

1. Formation professionnelle

2. Sécurité alimentaire et développement durable

3. PME et micro-entreprises

4. Habitat et aménagement de base

5. Santé et secteurs sociaux

6. Protection de l’enfance et de la jeunesse

7. Universités

Tous les projets que DISOP a poursuivis et réalisés en 2014 avec le soutien de la DGD appartiennent aux 4 premiers grands domaines d’intervention.

Mais à côté des projets soutenus par la DGD, DISOP en appuie également d’initiative auprès d’autres partenaires, partout dans le monde, plus spécifiquement dans quelque 14 pays. Ces autres projets touchent principalement aux thématiques de la santé et des secteurs sociaux, ainsi qu’à la protection de l’enfance et de la jeunesse.

DISOP est né il y a 50 ans pour soutenir des projets au Brésil. Très longtemps ce pays et l’Amérique du Sud sont restés la zone géographique de concentration de DISOP.

Avec le retour à la démocratie et le développement de ces pays, DISOP se recentre depuis une dizaine d’années sur l’Afrique, notamment au Mozambique et au Cameroun et, qui sait, demain en RDC.

Dans le cadre de nos partenariats avec la Direction générale de la coopération au développement belge (DGD) et les organisations belges du 4ème pilier, nous sommes présents dans 21 pays : l’Amérique latine (Chili, BrésilPérouNicaraguaHonduras, El Salvador, Guatemala, Haïti), l’Afrique (Afrique du SudMozambique, Zambie, RDC, RwandaCameroun, République Centrafricaine, Nigeria, Burkina FasoGambieSénégal), l’Asie (IndePhilippines) et l’Europe de l'Est (Ukraine).

DISOP a actuellement des bureaux régionaux dans ses 5 principaux pays d’intervention : Brésil, Guatemala, Mozambique, Cameroun et Philippines.

© 2017 Disop VZW • Spastraat 32 • 1000 Brussel • +32 2 230 29 25 • BE0409.331.882 • login